Eternité

Une première marche, puis l’autre. Atteindre cette porte. S’offrir le ciel et disparaître dans l’éternité.

Il est de ces lieux qui nous sont si familiers.

A poignée de main,

Ils sont de ces cieux que nous rêvons d’atteindre,

Inaccessibles.

Et pour nous y rendre,

Il nous faut vaincre cette indicible peur,

Celle de se dissoudre dans le blanc

Sans saveur, sans matière,

Inodore,

Incolore,

Indolore.

Une première marche, puis l’autre.

Atteindre cette porte.

S’offrir le ciel

Et disparaître dans l’éternité.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.