Pixies

Where is my mind ?

Where is my mind ?

On fait souvent des rencontres étranges dans une ville, dans toutes les villes. Ce fut le cas ce matin.

Ce n’était pas une promenade photographique, quoique… Existe-t-il des moments qui ne le soient pas quand l’appareil est là, prêt à capturer l’instant.

Soudain une rencontre sur le trottoir d’en face. J’ai traversé et shooté avec, immédiatement, une chanson dans la tête :

Where is my mind ?

Alors me sont revenus mes 18 ans et cette chanson lors de nos soirées folles, Fight Club, le prêt de ma voiture aux girls du Costa pour préparer une soirée quand nous étions à l’INET et où j’avais récupéré la voiture avec les Pixies à fond… Jubilatoire.

Faire de la photo c’est magique : c’est de l’émotion par kilo, juste pour un mannequin, et encore uniquement la moitié, croisé sur un trottoir !