rivière

Méditations nocturnes d’un banc dépressif à l’usage des météorologues et autres voyageurs

Méditations nocturnes d'un banc dépressif à l'usage des météorologues et autres voyageurs

Les bancs sont toujours une invitation. A s’asseoir bien sûr ; mais à tant d’autres choses : aimer, dormir, lire, vivre, méditer, patienter, se reposer, s’oublier, disparaître… Et c’est certainement parce qu’ils sont cette concentration de la vie que je les aime tant ! Découvrir la suite →

Luxe, calme et volupté

Luxe, calme et volupté

Il n’est souvent pas besoin d’aller loin. Là, près de nous, à une enjambée ou deux, se trouve souvent un trésor. Caché, ou simplement discret, il n’attend qu’un regard et se révèle à ceux qui attentifs auront bien voulu le cueillir. Mais de cette cueillette virtuelle, qui laisse tout intact sans aucune trace de notre passage, nous ne nous satisfaisons jamais. Trop proche, pas assez exotique ou encore trop réel, nous dédaignons ce qui ne s’offre qu’avec l’effort de vouloir le saisir. Nous cédons alors à l’invitation au voyage, car nous sommes persuadés qu’il faut aller au-delà, s’enfuir vers un ailleurs où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté.
Découvrir la suite →